English

Stages

Contact

Liens

Newsletter (Inscription)

TAO DU CLOWN A LYON

« la célébration du corps névrotique »

21 et 22 janvier 2017

Célébrer notre corps névrotique

Le jeu est une véritable reconnexion avec nos énergies/émotions fondamentales : la joie, la peur, l’anxiété, la colère, la tristesse. Nous réagissons en direct, en laissant émerger nos émotions. La gestuelle et le rythme donnent la forme du clown, sa façon tout à fait unique d’être au monde. Ce qui est là est amplifié, avec densité ou légèreté, force ou subtilité.

Dans ce processus, le rôle du Souffle alchimique est essentiel : respirer, c’est ressentir et retrouver le contact avec nos émotions. Portés par le jeu, saisis par une énergie plus grande que nous-mêmes, nous accédons à un état de grâce, à l’extase. L’énergie et la matière changent d’état ; nous nous transformons.

La nature du travail sur notre clown est profondément paradoxale. Nous ne cherchons pas à guérir nos blessures, nous jouons avec elles. Nous sommes amenés à assumer complètement et à amplifier au maximum tous nos dysfonctionnements. Sous le nez rouge, ils deviennent pure poésie.

Le plus profond de nos états clownesques survient quand nous acceptons sur scène, face au public, ici et maintenant, intégralement et sans retenue, ce que nous ressentons. C’est une véritable célébration du présent, de nos empreintes caractérielles, de nos formes et de toutes nos imperfections ; le clown transforme l’ombre en lumière, sans rien vouloir changer.

Nous jouons avec « ce que nous sommes », sans fard et sans artifice, en face d’un public qui voit toutes nos fragilités, nos excès, nos manques, nos tyrannies et nos folies, nos impuissances et nos courages, etc. Il les accepte, et plus encore, il est tellement heureux qu’il en veut toujours plus. Amplifier nos formes jusqu’au « délire » (le nôtre et celui du public) constitue une expérience qui transforme profondément le corps, le cœur et l’esprit.

Paradoxe ultime, l’abandon de toute intention de guérison entraîne la guérison. Le clown est ainsi un acte d’amour envers nous-mêmes. Seuls l’acceptation complète et l’amour rendent possible la transformation. C’est un processus d’auto-guérison, où, par l’amplification des symptômes, le corps sait où aller pour rééquilibrer ce qui ne l’était pas ou ne l’était plus.

Lieu : Centre Tao Paris - 144 bd de la Villette. 75019 Paris.

Horaires : samedi et dimanche : 9h30 - 12h30 et 14h30 - 17h30.

Participation : 230 euros - 115 euros à verser à votre inscription à l’ordre de Gestèmes Cie.

Participation à trois stages d’Art de la Trans-analyse : 590 euros au lieu de 690 euros (possibilité de régler en deux chèques)

Adresser votre courrier à : Gestèmes Cie, 144 bd de la Villette en précisant la date, le lieu et l’intitulé du stage.

PLUS D’INFOS : CLIQUEZ ICI


Découvrir la trans-analyse
Pratiquer la trans-analyse
Transmettre la trans-analyse
© 2014 - Trans-analyse, Ce que je joue de moi ne se joue plus de moi - Réalisation : www.welwel-multimedia.com - Contact | Mentions légales | Plan du site | RSS 2.0